Orbes extraordinaires !

En photographie, les orbes sont un phénomène optique représenté par des taches blanches ou blanchâtres, souvent transparentes, de taille variable et de forme circulaire qui apparaissent parfois sur les photos... Certains esprits que l'on va appeler diaphanes ou parfois ectoplasmes en fonction de leur origine, peuvent être effectivement captés par la sensibilité d'un appareil photo...
Les Orbes des esprits étranges !

Les Orbes, des esprits étranges !


Quelques précisions sur les orbes : 

    Certains esprits que l'on va appeler diaphanes ou parfois ectoplasmes en fonction de leur origine, pure ou non, peuvent être effectivement captés par la sensibilité d'une camera ou appareil photo, ceux ci (comme pour le prêtre) sont dans  ce cas comme "collés" a la personne, parfois ils sont attirés par la lumière de la personne, parfois (ectoplasme), ils viennent la pomper. Il serait faux, voire dangereux d'espérer en avoir autour de soi, sauf lorsqu'il s'agit des diaphanes, mais on ne va en voir que sur des personnes animées de la plus belle énergie.

    Si certains saints sont vénérés et produisent , à la connaissance de tous, des miracles, on peut voir par la vision intérieure et donc aussi les photos, comme des bulles de lumière autour du corps enchassé. Cela est l'énergie de la personne qui maintient une partie de sa conscience sur le lieu, pour aider des gens, mais aussi et bien souvent l'énergie produite par les différentes et nombreuses prières dirigées vers la personne, on peut voir aussi cela sur des statues dans des églises, et même ressentir en passant une grande énergie qui perdure. Si cette statue était laissée pendant des années loin de tout regard, de toute approche et sans prière dirigée vers elles, et qu'on ressorte cette statue, on s'apercevrait qu'elle est "vide", toute énergie aura disparue.

    * Le terme "diaphane" a été employé à dessin parce que la lumière dans  ce cas est diaphane donc invisible à l'oeil nu, mais on peut donner d'autres noms, comme être de lumière, pur esprit etc..;, en revanche quand il y a une matérialisation plus forte ou énergie plus lourde voire sombre on va dire: ectoplasme, entité, fantôme etc...  
 
     Bulles de lumière, géométrie sacrée, ou simple reflet photographique ?...Mystère. Ils se révèlent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, avec ou sans flash, par beau temps ou temps couvert…quand on ne s’y attend pas. On ne peut jamais dire qu’on « va » prendre une orbe en photo, ce sont les champions de la surprise…

    Au milieu des fleurs de fenouil couvertes de givre, un orbe..
.
  
      Au sujet des orbes (du latin « orbis ») un scientifique, le physicien Klaus Heinemann a écrit un livre (The Orb Project) relatant ses expériences photographiques sur les orbes, pensant qu’ils représentent des énergies subtiles. Le Physicien Pierre Guérin (décédé en 2000), astronome, astrophysicien, Directeur de recherche à l’Institut d’astrophysique du CNRS (Paris), pensait aussi que les orbes étaient un phénomène inexpliqué.

    Evidemment, il y a aura toujours ceux qui s’interrogent vraiment et ceux qui disent que ce sont des reflets sur des poussières en suspension, dus à la fonction du numérique…L’éternel débat entre science et conscience…

    En tout cas, quoi que ce soit, ils sont plutôt « positifs et sympathiques », et si c’est une forme d’énergie subtile « intelligente », et bien laissons-la vivre tranquille et communiquer avec nous depuis « sa dimension », car d’après nos observations, ils n’ont que des bonnes « intentions ».

    Comme disait Camille Flammarion « L’inconnu d’aujourd’hui sera la vérité de demain » !

      

LES ORBES par Marie-Emilia Vannier

    Les sphères de lumières, ou Orbes, commencent à hanter de façon assidue les clichés que nous prenons, sans que nous comprenions réellement pourquoi un tel phénomène se passe, et à quoi (ou à qui) nous avons affaire. Après de nombreuses recherches et de longues réflexions, je suis arrivée à des conclusions qui ne vont pas manquer de bousculer notre vision de l’univers multidimensionnel. A l’aube du grand virage 2012, cela semble nous préparer immanquablement à un élargissement de nos champs de perception, qui dépasse tout ce que nous avions pu imaginer. Ce témoignage abolit la frontière qui sépare l’invisible du visible, et nous invite à appréhender une nouvelle réalité qui, petit à petit, va s’installer au sein de notre quotidien. Marie Emilia Vannier.

Il y a comme un chiffre dans cet orbe ! Curieusement cette photo a été prise le 31 décembre 2018 ?



   
https://emanants.blogspot.com/2019/08/orbes.html